L’agriculture corrézienne se caractérise par le poids économique des productions animales : 77 % de la production agricole. Il est bien supérieur à la moyenne nationale (41 %). L’élevage de veaux de boucherie et de gros bovins fournit 57 % du chiffre d’affaires de la branche agricole. Au total, le cheptel de la Corrèze compte environ 316 000 têtes de bovins, essentiellement de race limousine. Le reste de la production animale concerne les porcins (cochons), les ovins (moutons), les caprins (chèvres) et les palmipèdes (canards, oies).

cheptel : ensemble des bovins
 

Un troupeau de vaches limousines

La production végétale ne représente que 23 % du chiffre d’affaires agricole du département (contre 59 % en moyenne nationale).

  Les cultures fourragères (destinées à l'alimentation des animaux) dominent en occupant 77 % des surfaces cultivées.

Culture de plantes fourragères : champ de maïs

Viennent ensuite les céréales et des productions plus secondaires telles que le tabac, les pommes de terre, les légumes et fruits frais (fraises de Beaulieu, framboises du bas pays de Brive, noix, pommes golden de la région d’Objat et de Lubersac).

   Enfin, quelques vignobles produisent des vins régionaux (vin de Branceilles).

Productions liées à la culture de fruits : pommes et fraises